Grand Duc 2016 - PHOTO Alain Doucé
Grand Duc 2016 - PHOTO Alain Doucé

27ème Grand Duc Ultra Trail de Chartreuse, victoires de Juliette Blanchet et de David Barranger

C’est avec une météo idéale que le 27ème Grand Duc Ultra Trail de Chartreuse, évènement éco responsable organisé par Chartreuse Tourisme, a pris son envol de Saint Hilaire du Touvet, sur le Plateau des Petites Roches. Surplombant la vallée du Grésivaudan par 800m de falaises, et lui même situé au pied d’une paroi de 1000m débouchant sur les Hauts Plateaux de Chartreuse, ce lieu de choix fut le témoin privilégié des beaux efforts sportifs et de l’engouement de 846 participants, sur un tracé inédit toujours aussi exigeant et sauvage, jubilatoire !

Défi sportif et émerveillement conjugués

Dès le petit jour, sous une alternance de soleil et nuages et des températures idéales, au gré des montées et descentes, tantôt techniques, aériennes, tantôt plus roulantes, les 846 coureurs s’attaquaient à 80km de parcours à travers le massif de Chartreuse, et 5000 m de dénivelée positive, en solo, en relais duo ou en relais à 5 et à la nouveauté 2016, le Moyen Duc. Ce dernier offrait un condensé d’efforts et de plaisir en solo de 47km/3000m de dénivelée positive (3 premières étapes du relais à 5).

Sur singles et sentiers entre falaises, cascades, alpages, prairies, forêts, sous-bois ou univers plus minéral, les trailers ont découvert au fil de leurs foulées des paysages sauvages et sublimes, de la Dent de Crolles aux pentes de Chamechaude, et en surplomb de la vallée du Grésivaudan autour du plateau des Petites Roches.

Grand Duc 2016 - PHOTO Alain Doucé

Grand Duc 2016 – PHOTO Alain Doucé

Ils se sont surpassés, sourires à l’arrivée

Avec d’excellentes sensations sur la course, s’imposent David Barranger en solo homme 80km, Juliette Blanchet en solo femme 80km, Thomas Cardin sur le Moyen Duc homme et Christine Jeantet sur le Moyen Duc femme.

Peu de bobos et que du plaisir, cette cuvée 2016 fut de l’avis général une réussite (récit de course ci-après) : tracé qualitatif et bien balisé mixant harmonieusement exigence, technicité mais aussi paysages superbes et sauvages, bénévoles chaleureux et organisation à l’écoute ont comblé les attentes des concurrents.

Sur cette épreuve à taille humaine qui a mobilisé 300 bénévoles mais aussi 10 communes et villages, sport, authenticité, partage, solidarité et convivialité ont de nouveau résonné à l’unisson, faisant rayonner la Chartreuse et ses habitants.

Une édition radieuse !

Sur l’aire d’arrivée, fidèle à la réputation du Grand Duc, l’ambiance est détendue et chaleureuse.

En attendant l’arrivée de son champion, chacun a pu profiter des diverses animations proposées sur le site, biathlon, course d’orientation et balade à dos d’âne avec un Frimousse qui a fait craquer petits et grands.

La veille, le Trail des Petits Ducs a permis aux enfants de faire comme les grands sur un joli parcours nature.

Sur l’herbe ou sous les tentes, chacun savoure en famille ou entre amis un repos bien mérité mais aussi un repas, composé de produits de Chartreuse et mitonné par la boucherie Guerre (St Pierre d’Entremont).

Grand Duc 2016 - PHOTO ERIC MESON

Grand Duc 2016 – PHOTO ERIC MESON

Parcours plébiscité, sensations nature…

Dimanche 26 juin. C’est à 5h, en musique, que les 182 concurrents solo du Grand Duc, 80km/5000m+ s’élancent vers le Pas de Rocheplane, dans une première montée très sélective (4km/924m+) leur ouvrant les portes de la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux de Chartreuse, passant ensuite juste en dessous de la croix de la Dent de Crolles avant une technique redescente par le Pas de l’Oeille. Une demi-heure plus tard, au tour des 42 relayeurs duos puis, à 6h, des 85 relayeurs à 5 et des 155 engagés sur le tout nouveau solo Moyen Duc, 47km/3000m+, de se lancer sur le tracé. Un début de course qui a remporté un vif succès, chacun savourant pleinement des panoramas à couper le souffle, sous les chaudes couleurs du petit matin.

Après s’être affranchis du superbe passage dans les ravines, sous les falaises de la face Est de Chamechaude (km20), le Col du Coq (km 34), franchi pour la seconde fois, les fait rebasculer direction Saint Hilaire.

Pour le 80km, un peu plus de la moitié du travail est accompli tandis que c’est la fin de l’aventure pour le Moyen Duc, qui voit la victoire emportée par Thomas Cardin et Christine Jeantet (restauratrice de St Pierre de Chartreuse) en 5h03 et 6h47. Un nouveau format de course qui a remporté une belle adhésion de la part des coureurs, avec un faible taux d’abandons.

Christine Jeantet : «très belle course, bien organisée, avec des conditions météo idéales. Habitant à St Pierre de Chartreuse, j’ai l’habitude de courir dans le massif mais ce trail m’a permis de découvrir de nouveaux paysages, points de vues et sentiers. En particulier le lever de soleil sur la montée de la Dent de Crolles, MAGNIFIQUE ! Mais aussi le passage sur les balcons de Chamechaude. Je le referai pour faire découvrir ces superbes points de vues aux amis. Côté sport, j’ai bien géré ma course et termine avec de bonnes sensations ! »

Grand Duc 2016 - PHOTO Alain Doucé

Grand Duc 2016 – PHOTO Alain Doucé

Ils ont survolé le Grand Duc !

Pour les trailers du 80km et relayeurs en équipe, la seconde moitié du tracé leur réserve encore de belles surprises et de bonnes suées ! Ils s’engagent sur le Chemin du Facteur, traversant le site du Luisset avec ses falaises d’escalade, son passage aérien et sa vue imprenable sur le Grésivaudan et Belledonne, avant de passer sous le plateau, cheminant au-dessus de Crolles. Le sentier montant sec en coupant puis côtoyant par alternance la voie du funiculaire de Saint Hilaire les fera ensuite rejaillir sur le plateau des Petites Roches et Saint Hilaire.

La dernière boucle de 18km filera vers le col de Marcieu via un bel itinéraire en balcons, avec passage à la cascade du Glésy et ses falaises d’escalade. L’ultime descente sur piste en forêt séparant les concurrents de la ligne d’arrivée sera difficile pour les organismes déjà bien éprouvés, mais le désir de victoire sur le célèbre volatile vaut bien ce dernier effort ! 125 coureurs solos passeront victorieux la ligne d’arrivée.

A 14h31, David Barranger, athlète pluridisciplinaire, boucle en premier et à domicile, cet exigeant tracé. Après un début de course collé serré avec Patrice Pajean, en tête de 10s au passage à Saint-Hugues-de-Chartreuse, David doublera, pour passer en première position sur le check-point du Sappey (km25), creusant toujours un peu plus les écarts, pour franchir la ligne au terme de 09h30 de course, suivi, 40 min plus tard par Patrice. Jean Burnet complète ce podium messieurs en 10h25.

David Barranger : « pour ma 1ère participation, le but était de terminer et me faire plaisir mais je savais que j’étais en forme, donc le podium était un objectif. Le parcours est vraiment super ! Passer là-haut sur les Hauts Plateaux m’émerveille toujours et en course, c’est extraordinaire, j’ai vraiment savouré… Connaissant le parcours, je savais qu’il était difficile, assez technique, sans trop de répits, et le faire d’un bloc, c’était un peu ça l’inconnue, mais ça s’est bien passé. C’est une belle course, avec des bénévoles très sympas. »

C’est l’iséroise Juliette Blanchet qui aura mené la danse chez les dames d’un bout à l’autre du tracé, plaçant, dès le départ, des écarts qui se creuseront au fil des kilomètres, pour une éclatante victoire féminine en 11h13 et une 5ème place au scratch : « je suis partie tranquillement, dans les 30èmes scratch au premier pointage, puis je suis remontée au fur et à mesure. J’ai été régulière, n’ai eu aucun coup de mou, me suis bien alimentée et la course s’est super bien passée ! J’étais motivée et me sentais en forme, mais j’avais besoin de le vérifier sur le terrain! C’est chose faite! Le parcours, en terrain bien sec, avec énormément de singles et assez technique, comme je les aime, est très très sympa. Alors que je cours pas mal par ici, j’ai découvert plein de chemins ! C’est la première fois que je fais le Grand Duc et je finis bien physiquement et satisfaite. »

Un podium féminin complété en 11h52 par Christelle Bard et Sabrina Weber en 13h16.

Sur les duos, seulement 3 abandons et la victoire scratch pour le duo mixte d’Endurance Shop Echirolles, formé par Florentin Le Provost et Kathlyne Lavis en 10h19. Julien Labit et Jérémie Blanes l’emportent chez les hommes en 10h25, et, chez les dames, victoire du Team Easy-Way/Endurance Shop avec Caroline Aubret et Laurence Pattein en 12h11.

Côté relais 5, 100% de finishers et la large victoire au scratch du team masculin de Cap Vercors avec Max Laurent, Dimitri Argoud Puy, Nadir Belkhier, Sylvain Girard et Freddy Romagne, en 8h31. Victoire en mixte de l’équipe Raidlight avec Benoît Laval, Emmanuel Granger, Nadège Rochat, Alexandra Rousset et Alex Ria en 9h40 et, pour la catégorie dames, c’est l’équipe de l’AC Matheysin/Girl Power de Sandra Bottaro-Girard, Chantal Bellin, Marie Fustinoni, Estelle Gontard et Suzanne Krediet qui l’emporte en 11h11.

La 28ème édition se déroulera le 25 juin et partira du Sappey-en-Chartreuse vers un nouveau tracé inédit.

 

About Goran Mojicevic

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


9 − 7 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>