Course à pied

Comment choisir un bon tapis de course ?

À la maison ou en salle de sport, le tapis de course est un équipement particulièrement prisé pour la pratique d’une activité physique. Celui-ci procure de multiples bénéfices qui expliquent son succès auprès des professionnels comme des amateurs. Mais encore, il faudrait savoir trouver le bon modèle parmi la panoplie d’appareils disponibles sur le marché. Découvrez dans cet article tous les critères à prendre en compte pour vous décider.

 

Intéressez-vous à la puissance et à la vitesse du tapis

 Lorsque vous décidez de pratiquer de la marche ou la course sur un tapis de sport, il est important d’être vigilant au moment du choix. Pour avoir les résultats voulus, la puissance du moteur d’un tapis de course est un critère essentiel à ne pas négliger. Celle-ci peut être exprimée en chevaux « CV » et définit la vitesse maximale que votre tapis peut atteindre. Ainsi, vous devez vous assurer que la puissance est adaptée à votre poids, à vos habitudes d’entraînement ainsi qu’à votre poids. Vous avez besoin pour :

  • des entraînements occasionnels d’un moteur de 1,5 à 2 CV ;
  • des entraînements réguliers d’un moteur entre 2 et 2,5 CV;
  • des entraînements réguliers à intensifs d’un tapis avec un moteur de 2,5 à 3 CV.

Pour les personnes désireuses de faire des entraînements très intensifs et pour les sportifs confirmés, un tapis de 3 CV en continu est le plus recommandé. Dans tous les cas, vous pourrez choisir un bon tapis de course grâce à ce guide. En ce qui concerne la vitesse, elle dépend évidemment des objectifs que vous vous êtes fixés. Pour juste la pratique d’une activité de faible intensité, un tapis allant jusqu’à 12 km/h est parfait. Par contre pour les sportifs, le tapis de course avec une vitesse allant jusqu’à 16 km/h, 20 km/h ou même 25 km/h conviendra en fonction de la performance physique recherchée.

 

Vérifiez l’inclinaison du tapis de course avant de vous décider

Si la puissance et la vitesse sont essentielles pour une pratique de sport réussie, l’inclinaison du tapis aussi est à prendre en compte. En effet, elle offre la possibilité d’intensifier et de varier les exercices en simulant une côte. Cela vous permettra de faire travailler davantage certains muscles ciblés du corps, et de brûler 2 à 3 fois plus de calories. Selon le modèle choisi, elle peut être manuelle ou motorisée et atteindre jusqu’à 22 % de dénivelé. L’inclinaison est idéale pour vous aider à avoir un travail musculaire beaucoup plus important. Par contre, vous devez à tout prix être vigilant pour ne pas courir le risque de vos blesser. Vous pourrez avec simplement un tapis de course travailler les fessiers, la cuisse et la sangle abdominale.

Tenez compte de la taille et de la surface de course

Lorsque vient le moment de choisir le tapis de course, il est important de savoir vous y prendre pour ne pas vous retrouver avec un appareil qui ne vous convient pas. Ainsi, la surface de course est un critère primordial de choix. Elle correspond à la surface sur laquelle vous allez pouvoir courir et donc plus elle est importante et meilleur sera le confort d’utilisation. Pour les personnes mesurant moins de 1m75 par exemple, une surface de 127×42 cm est convenable. Par contre, si vous mesurez plus de 1m75 ou 1m80, une surface de 130×46 cm au minimum est vivement recommandée. Vous devez garder à l’esprit que plus vite vous courrez et plus grande sera votre foulée.

 

Intéressez-vous à la console et au nombre de programmes

La console d’un tapis de course correspond à un mini-ordinateur ou un tableau de bord qui accompagne votre tapis de course. Celle-ci s’avère indispensable pour le suivi de vos performances et pour apporter un côté ludique à vos entraînements. Elle affiche de nombreuses données sur l’exercice en cours notamment la vitesse de course, l’inclinaison, la durée de l’entraînement, la distance parcourue, le nombre de calories approximatives perdues, etc.

De même, certaines consoles sont dotées de programmes d’entraînement dont le but est de motiver l’utilisateur et surtout de l’aider à atteindre ses objectifs. Il existe à cet effet plusieurs types de consoles allant des plus simples avec écran LCD aux consoles intermédiaires avec écran rétroéclairé. Enfin, il existe des consoles beaucoup plus technologiques et connectées, avec écran tactile en fonction des modèles. Ces dernières sont entre autres équipées d’un module Bluetooth permettant d’accéder à de nombreuses applications et fonctionnalités interactives. C’est pour tout ceci qu’il est important de vous renseigner avant de prendre une décision.

 

 

Pierre

Dès que je peux participer à un ultratrail, je le fais ! Avec toutefois plus ou moins de réussite. J'essaye de le finir avant tout.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close