Everest Marathon 2014 - Sangé Sherpa
Everest Marathon 2014 - Sangé Sherpa

Everest Marathon : Compte rendu de Sangé Sherpa

L’Everest marathon !

C’est l’occasion de prendre un peu d’hauteur. 7 longues années éloigné de mes montagnes, sûrement que mon corps n’est plus habitué à l’altitude. Sans doute j’aurai besoin de plus de temps pour m’acclimater mais je n’en ai pas et je veux profiter au maximum de mon voyage. Ce n’est pas tout les ans que je vais avoir la chance d’y être…..

Arrivé à Kathmandu, tous les taxi me saute dessus. Ils prennent ma valise, mes sacs comme s’ils me rendaient un service gratuit ! Ca klaxonne de partout, circule dans tout les sens, les vaches couchées tranquillement au milieu de la route……le quotidien. Le soir les retrouvaille avec la famille puis préparation du sac et dodo.

Everest Marathon 2014 - Sangé Sherpa

Everest Marathon 2014 – Sangé Sherpa

Le lendemain matin je prends l’avion pour Lukla, direction le camp base d’Everest.

J’arrive a Lukla (2840m), il pleut et je vois la neige qui tombe un peu plus haut. Je prends mon p’tit dej et je pars pour Namche Bazar (3440m). Je fais des pauses pour prendre des photos le long de la route, mais je dois me dépêcher car je n’ai pas beaucoup de temps. Dégouté  je fais tomber mon portable sur une pierre. Ecran brisé, je le range et je repars. Vers 15h00 j’arrive à Namche Bazar bien fatigué.

Il pleut toujours. Après une heure de pause, je monte vers Thamo pour déposer une lettre dans un monastère. En Plein travaux de rénovation, j’adresse le courrier à une None. Elle m’invite dans la cuisine et me propose un thé. Toutes les Nones sont dans la cuisine pour préparer le dîner, j’admire leurs vie en collectivités. A peine je bois la moitié, elle me rajoute du thé chaud. Je dis non mais elle insiste. J’accepte le dernier thé par respect mais je suis très pressé car je dois redescendre à Namche Bazar pour dormir. Finalement je suis parti avec un peu de retard pour finir la journée à frontale.

 

Everest Marathon 2014 - Sangé Sherpa

Everest Marathon 2014 – Sangé Sherpa

 

Le lendemain matin, je range les affaires et je pars sans trop perdre de temps car je voudrai monter le plus haut possible. Peut être que je ne pourrai pas atteindre le camp base (5364m) mais je déciderai à la fin de l’après midi suivant la forme.

Il pleut toujours mais un peu moins qu’hier. En arrivant à Pheriche (4270m), j’aperçois la neige. Je continue. C’est agréable de marcher. Pas un bruit, il tombe des tonnes de flocons. Je suis les traces de quelques randonneurs. On croise pas beaucoup de monde car cette année l’expédition pour l’Everest a été annulé à cause de la catastrophe.

Il est 17h, je pense pouvoir atteindre Goracsep (5140m). De plus en plus de neige. On vois presque plus les traces du chemin. Plus loin je rattrape trois porteurs qui transportent des poutres de bois. Chacun a plus de 80kilos de charge plus la neige par dessous. Je les ai aidé à dégager la neige. Ça m’a rappelé ma jeunesse, mais aujourd’hui j’ai de la chance de pouvoir vivre loin de toutes ces galères.

La nuit approche mais je suis encore loins de Goracsep le prochaine lodge. Le chemin est couvert par la neige. Tant que mes pieds enfoncent pas dans la neige, je constate que je suis sur le bon chemin. Je continue ainsi. Je ne peut pas avancer plus vite car j’ai presque plus de souffle à 5000m. Peu de visibilité, ça fous un peu la boule au milieu de nulle part, ´Man vs Wild´ je trouverai bien un moyen de survivre quoi qu’il m’arrive pour une nuit. Ou bien j’irai dormir chez le Yéti… Enfin grand soulagement, j’aperçois au loin les lodges de Goracsep. Il est 19h15, je suis bien fatigué. Content de retrouver Dawa dans le même lodge. Vite manger et je file au lit mais impossible de m’endormir.

Everest Marathon 2014 - Sangé Sherpa

Everest Marathon 2014 – Sangé Sherpa

Jour -1, je dois aller au camp base pour retirer le dossard puis dormir sous la tente. Il y a plus de 75cm de neige. Il décide de donner le départ depuis Goracsep pour éviter d’éventuelle risque. Ça m’arrange aussi. Journée tranquille, le sac est prêt mais pas trop physiquement çar très peu de sommeil. Impression d’avoir les poumons prisonniers.

Jour J, départ prévu pour 8h 8m et 48seconde (comme le chiffre de l’Everest 8848m), c’est super comme idée. A la fin du debriefing, on nous demande de faire une minute de silence pour penser aux victimes de l’avalanche sur Everest et il compte 1,2,3….. Aussitôt énorme bousculade et la moitié du peloton n’est plus la. Ils ont confondu le décompte du départ. Rapidement rassemblé de nouveau et ensuite le décompte pour le départ 15,14,13,12,11,10,9…….ils sont déjà partis. Ah m**** je suis en retard ! lol !

Everest Marathon 2014 - Sangé Sherpa

Everest Marathon 2014 – Sangé Sherpa

Je commence à courir dans la foule bien excitée. Impossible de les doubler dans la neige. Au bout de 20 minutes, je rattrape la première féminine. Petit a petit je double des coureurs. J’arrive sur une légère montée qui se dirige vers le point de contrôle. Je croise l’un après l’autre les 4 coureurs de têtes qui  font demie tour après le point de contrôle, ils n’ont même pas un porte bidon, ni à manger. Ils partent comme sur une course de 10km, impressionnant !!! Je suis 13ème lorsque j’arrive au point de contrôle, j’ai déjà 25 minutes de retard sur le premier. Dans la descente j’essaie de récupérer le temps perdu. Les jambes vont bien juste les poumons qui piquent.

En bas je récupère un polonais( le 1er étranger) en train de râler car il ne trouvait pas le parcours. Je lui indique le chemin et le laisser partir car il était plus fort que moi. Une fois entamé la grande descente après la monastère de Tengboche, je me retrouve devant le polonais. Je ne sais pas si c’est lui ou moi qui c’est trompé de parcours ! Alors là, lui il n’était pas content et il commence à m’accuser de couper les sentiers. Je lui ai sorti tout les insultes que je savais en anglais puis je suis parti en lui disant tu ne finiras pas devant moi !

A la fin de la dernière montée je double deux coureurs pour finir 6ème en 4h37m22s. Content de ma performance et surtout une superbe expérience.

Everest Marathon 2014 - Sangé Sherpa

Everest Marathon 2014 – Sangé Sherpa

 

 

 

 

About Goran Mojicevic

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


− 1 = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>