SaintéLyon - Photo Gilles Reboisson
SaintéLyon - Photo Gilles Reboisson

La Halle Tony Garnier et ses 17000 m2 fait entrer la SaintéLyon et ses participants dans une autre dimension

ALORS QUE LA PROCHAINE ÉDITION DE LA SAINTÉLYON ENREGISTRE DÉJÀ PLUS DE 10 000 INSCRITS À 3 MOIS DU DÉPART, UN CHIFFRE QUI SOULIGNE L’INCROYABLE POPULARITÉ DE L’ÉVÉNEMENT, PLUSIEURS COMMUNES TRAVERSÉES PAR LE PARCOURS DE L’EMBLÉMATIQUE SAINTÉLYON ONT TIRÉ LA SONNETTE D’ALARME.

En effet, le succès grandissant de l’événement va malheureusement de pair avec l’incivilité galopante des coureurs, malgré tous les efforts de sensibilisation, de mutation (suppression des gobelets…) et de nettoyage entrepris par les organisateurs depuis près de 10 ans. Les sentiers empruntés, mais également les petites routes ou les villages traversés sont de plus en plus impactés par les déchets des participants. Bien sûr, l’essentiel est nettoyé dans la semaine qui suit par les brigades vertes ou les services municipaux, mais quel spectacle pour les riverains ou les randonneurs le lendemain de l’épreuve. À la demande de plusieurs communes mécontentes suite à la dernière édition, l’organisation a décidé de réagir pour inverser cette tendance détestable, contraire à l’esprit trail.

SaintéLyon - Photo Gilles Reboisson

SaintéLyon – Photo Gilles Reboisson

En effet, suite à l’intervention de nettoyage de l’association Aremacs en 2014, spécialisée dans la mise en place de pratiques éco-responsables au cours d’événements sportifs, plus de 70 kg de déchets ont été ramassés après la course sur les sentiers entre Saint-Etienne et Lyon, principalement composés de tubes énergétiques, papiers de barres céréales et bouteilles plastiques. Malgré une légère diminution enregistrée par rapport à 2013, les communes concernées s’affligent devant ces incivilités et menacent même de remettre en cause à terme le passage de la course.

L’ORGANISATION S’ENGAGE À METTRE EN PLACE OU RENFORCER UN CERTAIN NOMBRE D’ACTIONS PRÉVENTIVES, ACTIVES ET RÉPRESSIVES :

  • Communication accentuée
  • Présence de points de collectes à la sortie des villages et avant certains passages en sentiers
  • Brigade de ramassage des déchets renforcée et intervention dès le lendemain de l’épreuve
  • Brigades volante de disqualification

LA SAINTÉLYON PREND UNE NOUVELLE DIMENSION À LA HALLE TONY GARNIER, NOUVEAU SITE D’ACCUEIL ET D’ARRIVÉE

C’est sans nul doute la grande nouveauté de cette édition 2015. Après plus de 10 années durant lesquelles l’arrivée de la Saintélyon se déroulait au Palais des sports de Lyon-Gerland, c’est la prestigieuse et sublime Halle Tony Garnier qui devient le centre d’accueil et théâtre grandiose des arrivées de l’épreuve pour 2015 et les années future. Devenu trop exigu, le palais des Sports de Lyon exigeait le montage complexe d’un chapiteau extérieur de 3500 m2 insuffisamment vaste et confortable.

Créée par l’architecte éponyme en 1905, inscrite aux Monuments historiques depuis 1975, réhabilitée et devenue la 2e plus grande salle de concert de France après Bercy en 1988, la Halle Tony GARNIER et ses 17000 m2 fait entrer la SainteLyon et ses participants dans une autre dimension. La Halle, c’est pas moins de deux terrains de football mis bout à bout, et, prouesse technique, la charpente métallique de son édifice et ses 22 arches est d’un seul tenant, sans pilier central. Remise des dossards, surface du salon doublée,, mais également arrivée indoor au pied des gradins, espace remise en forme, restauration, espace consigne sacs plus vaste, accès immédiat aux douches…

Les 15000 participants de la Saintélyon vont sentir la différence.

Ne tardez plus trop pour vous engager à cette édition du 5 et 6 décembre prochain.

Crédit Photos : Gilles Reboisson

Site : http://www.saintelyon.com/

SaintéLyon - Photo Gilles Reboisson

SaintéLyon – Photo Gilles Reboisson

 

 

 

 

 

About Goran Mojicevic

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


9 + 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>