UTMB 2015 - Xavier Thévenard - Photo Pascal Tournaire
UTMB 2015 - Xavier Thévenard - Photo Pascal Tournaire

Le Bilan de l’UTMB® 2015 : Une semaine rayonnante !

Et de 2 pour Thévenard !

L’athlète jurassien a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès chamoniard, qui compte désormais un deuxième succès sur l’UTMB® (après celui de 2013), à l’issue d’une course menée de main de maître tout au long des 170 km et 10 000 m D+. En 21h09:15, Xavier Thévenard a dominé largement ses adversaires du jour, qui se nomment Luis Alberto Hernando (ESP), 2e à 49 minutes, et l’Américain Dave Laney, 3e à 50’30.

La longue aventure a débuté, vendredi, à 18 heures de Chamonix Mont-Blanc pour les 2 563 partants devant un public encore et toujours très nombreux.

UTMB 2015 - Xavier Thévenard - Photo Pascal Tournaire

UTMB 2015 – Xavier Thévenard – Photo Pascal Tournaire

C’est sur un rythme d’enfer que les 13 premiers kilomètres (et 900 m D+) ont été avalés par la tête du peloton, et notamment les Espagnols Tofol Castaner, Miguel Heras, Luis Hernando Alberto, flanqués d’Erik Clavery (FRA), Sage Canaday USA) et déjà, de Xavier Thévenard : « J’ai bien senti que c’était parti vite. Je n’ai pas essayé de suivre. Je me suis focalisé uniquement sur mon tempo, ma course, et mes temps de passage estimés » dira plus tard Xavier Thévenard.

On constate les premiers dégâts dans le groupe des favoris. Heras, Canaday, Chaigneau, et bientôt Chorier (La Fouly), puis Castaner, 3e l’an dernier, abandonnent après la mi-course. Xavier Thévenard est resté fixé sur ses objectifs, dans une ambiance nocturne dont il a profité au maximum : « Courir à la pleine lune, sous les étoiles, c’est unique, j’ai eu envie de savourer ».

Au sortir de la nuit, l’écart est déjà conséquent entre Luis Alberto Hernando, et l’Américain Swanson, deux fois 2e de la Western States (2014 et 2015). Avec quasiment une heure d’avance à Trient (km 138), Xavier Thévenard avait sans doute fait le plus dur. Seule l’écrasante chaleur régnant dans le massif semblait encore l’inquiéter, lui et son team. Et la fin de course fut effectivement éprouvante pour lui. « Dans la Tête aux Vents, j’ai souffert, je n’avançais plus. Il faisait super chaud, je n’avais plus d’eau, j’allais chercher dans les ruisseaux, c’était compliqué ».

UTMB 2015 - Xavier Thévenard - Photo Pascal Tournaire

UTMB 2015 – Xavier Thévenard – Photo Pascal Tournaire

La concurrence en sera néanmoins réduite à se disputer les places de 2 et 3. Et quelle bagarre ! Luis Alberto ne rendra pas les armes, et se montrera ragaillardi après une nuit difficile, et terminera à la seconde place, après un abandon l’an dernier. Il résistera avec panache aux Américains Swanson et Laney, qui eux, ne se feront aucun cadeau. Seules 28 secondes les séparent à l’arrivée, avec un avantage à David Laney, revenu de l’arrière dans les 20 derniers kilomètres.

L’athlète jurassien rejoint l’italien Marco Olmo (2006/2007) et le Français François D’Haene – tenant du titre et absent cette année – au rang des doubles vainqueurs de l’épreuve. Il ne reste plus qu’une longueur d’avance à Kilian Jornet, triple vainqueur. Tout au long des 170 km de course Xavier Thévenard a épuisé ses adversaires espagnols. En tête à La Fouly (km 110), il s’échappe pour ne plus jamais être inquiété. « Quand je revis ma course de cette année, je me dis que c’est quasiment une copie conforme de celle de 2013, dans son scénario et dans ses conditions. Sauf que cette année, je ne me suis pas trop préoccupé de l’adversité, mais de mon seul chrono. Je m’étais fixé des temps de passage au fil du parcours, et me suis attaché à tenter de les respecter, pour bien rester dans ma course. » La « tête dans le guidon », Xavier a parfaitement exécuté son plan.

Une première pour la Championne du monde !

La course féminine a également vu un beau duel franco-français et un triomphe français. Nathalie Mauclair, double championne du monde de trail, double vainqueur du Grand Raid de la Réunion, a remporté sa première victoire sur la course reine de Chamonix, après une 3e place l’an dernier. Motivée par l’abandon prématuré de Nuria Picas (ESP), Nathalie a longtemps couru avec Caroline Chaverot (FRA) à ses trousses, jusqu’à ce que cette dernière, victime de crampes aux cuisses, s’arrête à Vallorcine. Nul doute que l’on retrouvera cette grande championne pour qui, 160 km était une première !

UTMB 2015 - Nathalie Mauclair- Photo Pascal Tournaire

UTMB 2015 – Nathalie Mauclair- Photo Pascal Tournaire

Après Karine Herry en 2006, Nathalie Mauclair est la deuxième Française à remporter l’Ultra-trail du Mont-Blanc®, à 45 ans, en 25h15:33. « C’est tout simplement fabuleux » dira l’infirmière sarthoise à l’arrivée. « C’est le deuxième jour de l’année pour moi, celui des mondiaux à Annecy et hier ! Vu le profil de cette course, je ne pensais pas pouvoir la gagner. Durant toute la course, l’ambiance a été fabuleuse. J’avais l’impression d’être sur le Tour de France. C’était magique et j’étais transportée par les encouragements du public et de tous les bénévoles ». Avec un peu plus d’une heure d’écart, L’Espagnole Uxue Fraile Azpeitia termine 2e, et la Suissesse Denise Zimmermann à la 3e place, à 2h18 de Mauclair.

CCC® : L’Océanie et l’Amérique, deux continents à l’honneur

Si l’Europe a été à la fête sur l’UTMB®, le continent américain et l’Océanie ont arraché les lauriers de la CCC® 2015. La bannière étoilée a flotté sur le podium masculin, grâce à la première et deuxième place de Zach Miller et Tim Tollefson. Dans leur tenue d’athlète typiquement américaine – débardeur et short d’athlétisme – les deux hommes ont fait « cavalier seul », résistant au retour d’un excellent Nicolas Martin (FRA), finalement 3e. « Je n’ai jamais été rassuré sur le parcours » dira Miller, après un sprint incroyable à l’abord de la ligne d’arrivée. « Nico Martin m’a poussé dans mes retranchements ; je sais qu’en Europe, les coureurs sont très à l’aise dans les descentes notamment, et j’avais peur qu’il me reprenne. Mais mes jambes étaient mieux après le dernier ravitaillement, ça m’a permis de tenir bon ».

CCC, UTMB 2015 - Photo Franck Oddoux

CCC, UTMB 2015 – Photo Franck Oddoux

Nicolas Martin est revenu à 1’30, avant de connaître une fin de course délicate, et de sauver malgré tout sa place sur le podium, au courage. « J’ai souffert comme jamais, j’ai « crampé » dès Champex, je n’arrivais pas à descendre. Puis les dernières montées ont été terribles, je n’avançais plus. Finir sur le podium avec le mal de jambes que j’avais, c’est comme une petite victoire pour moi…. ».

Chez les filles, Ruth Croft a frappé fort (12h54:53), en terminant 7e du scratch. L’ancienne pistarde néo-zélandaise a fini devant la favorite américaine Magdalena Boulet (14h02:47) et Laia Canes (14h43:04), écrasant totalement la concurrence.

CCC, UTMB 2015 - Photo Michel Cottin

CCC, UTMB 2015 – Photo Michel Cottin

OCC® : la jeunesse prend le pouvoir

Jeudi, l’épreuve Orsières-Champex-Chamonix a vécu sa 2e édition. Elle voit le triomphe du Catalan Marc Pinsach Rubirola, qui a joué au chat et à la souris avec Sylvain Court, champion du monde de trail 2015, durant les 53 km et 3 300 m D+ du parcours. L’Espagnol s’est imposé en 5h21:38, avec 1’45 d’avance sur Sylvain Court (5h23:25), venu prendre ses marques à Chamonix pour les années à venir, où il souhaiterait s’aventurer sur l’UTMB® et Germain Grangier (5h38:27).

Marc Pinsach-OCC, UTMB 2015- Photo Pascal Tournaire

Marc Pinsach-OCC, UTMB 2015- Photo Pascal Tournaire

Chez les filles, la course fut encore plus serrée avec les trois premières filles en 50 secondes. Celia Chiron l’emporte en 6h41:53, devant Cécile Lefebvre (6h42:19) et Caroline Benoît (6h42:43).

Célia Chiron- OCC, UTMB 2015- Photo Pascal Tournaire

Célia Chiron- OCC, UTMB 2015- Photo Pascal Tournaire

TDS® : le match France/Espagne

La semaine de compétition avait débuté mercredi avec la TDS®. Le podium franco/espagnol annoncé a bien eu lieu avec une très belle victoire du Catalan Pau Bartolo qui a fait la course en tête du début à la fin en 14h26:40. Vainqueur de la CCC® en 2014, il ne lui reste plus que l’UTMB® pour être le second à remporter le triplé : CCC®, TDS®, UTMB®) après Xavier Thévenard.

Pau Bartolo, TDS-UTMB 2015 - Photo Franck Oddoux

Pau Bartolo, TDS-UTMB 2015 – Photo Franck Oddoux

17 minutes plus tard, le Français Cyril Cointre (14h43:02) montait sur la 2e marche du podium, devant son équipier Antoine Guillon, arrivé main dans la main avec Lionel Trivel en 15h00:03. La première dame, Andréa Huser a fait une course parfaite. 1ère sur la Swiss Irontrail et 2e sur l’Eiger Ultra Trail 2015, cette victoire était attendue. Mais avec un temps de 16h35:29, et une 13e place au scratch, elle inscrit le meilleur temps féminin de l’épreuve. L’espagnole Cristina Bes Ginesta prend la deuxième place en 17h04:52 et la française Juliette Blanchet complète le podium en 17h52:20.

Andrea Huser - TDS-UTMB 2015 - Photo Franck Oddoux

Andrea Huser – TDS-UTMB 2015 – Photo Franck Oddoux

PTL® : Un couple au sommet

Arrivée magistrale vendredi aux alentours de 16 heures du couple belge, Stephan Bero et Isabelle Ost, « Les étoiles filantes » qui ont arrosé leur victoire avec un verre de « Céleste » célèbre bière belge après 118 heures de course. Le public était nombreux et impatient d’applaudir le couple après ces 4 jours et 4 nuits folles (300 km – 26 000 m D+).

Une treizième édition que beaucoup qualifie d’exceptionnelle où le soleil et la lune avaient donné rendez-vous aux 7 500 coureurs ! Emotions, exploits sportifs, morceaux de vie resteront à jamais gravés, des premiers aux derniers qui ont vécu cette semaine une de leurs plus belles aventures.

UTMB 2015 - Pascal Tournaire

UTMB 2015 – Pascal Tournaire

Statistiques -

PTL®

  • Nombre de partants : 107 équipes
  • Nombre d’arrivants : 39
  • Nombre total d’abandons : 68

OCC

  • Nombre de partants : 1435 dont femmes : 358
  • Nombre d’arrivants : 1317 dont femmes : 335
  • Nombre total d’abandons : 118

TDS®

  • Nombre de partants : 1809 dont femmes : 210
  • Nombre d’arrivants : 1214 dont femmes : 145
  • Nombre total d’abandons : 595

CCC®

  • Nombre de partants : 2129 dont femmes : 278
  • Nombre d’arrivants : 1470 dont femmes : 192
  • Nombre total d’abandons : 659

UTMB®

  • Nombre de partants : 2563 dont femmes : 223
  • Nombre d’arrivants : 1632 dont femmes : 132
  • Nombre total d’abandons : 931

 

 

 

 

 

 

 

About Goran Mojicevic

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


9 − 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>