SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic
SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic

SÉBASTIEN SPEHLER : en 2016 je reste sur des formats de courses 35/60 km

Sébastien Spehler (28 ans en avril prochain)  est alsacien, originaire de Bassemberg, petit village de la Vallée de Villé.

Il a découvert l’athlétisme à l’âge de 6 ans au club de Neuf Brisach en pratiquant plusieurs sports divers avant de s’orienter vers le cross, la route puis la piste. En 2006, grâce à l’armée où il est maitre chien, il découvre un nouveau sport : la canicross. Il deviendra triple champion de France et d’Europe (2009, 2010, 2011) et Champion du Monde en 2011.

Olivier Gui, manager du Team Adidas, le repère. Il l’invite en mars 2012 au rassemblement du Team en Alsace en tant que coureur régional à participer aux entraînements avec les autres membres. Suite à ces bons résultats, le manager lui propose d’intégrer l’équipe.

SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic

SÉBASTIEN SPEHLER – Photo Goran Mojicevic

2013 LA RÉVÉLATION

Le Trail de Sancerre est sa première grande victoire. Il remporte, dans la foulée, The North Face Lavaredo Ultra Trail à la surprise générale (réduit à 85 km en raison des conditions météorologiques), puis la 6000D (ex aequo avec Stéphane Ricard). Il se révèle en devenant le premier Champion de France de trail long à Gap (57 km et 3200 mD+).

SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic

SÉBASTIEN SPEHLER – Photo Goran Mojicevic

2014 LA CONFIRMATION

Il effectue un début de saison tonitruant avec 10 victoires en 10 courses !

Le festival avait commencé en janvier. Il devient champion du Haut Rhin de cross . Il enchaîne en devenant Champion d’Alsace, vainqueur du trail hivernal de la Moselotte, du Ventoux, du Lyon Urban Trail, Du Trail des Forts du Grands Besançon, de la Maxi Race, du Trail de Faverges, de la 6000D pour terminer par une victoire aux Crêtes Vosgiennes fin aout.

La fin de saison fut plus difficile avec une 6ème place aux Championnats de France de Trail (en tête à 10 km de l’arrivée avec Sylvain Court, il subit alors un coup de chaud) et une 22ème place aux Templiers.

Lyon Urban Trail - Photo Goran Mojicevic

Lyon Urban Trail – Photo Goran Mojicevic

2015 UNE ANNÉE SEMÉE D’EMBUCHES

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. c’est malheureusement la loi du sport ! Sébastien Spehler a pu le vérifier à ses dépens en 2015.

Malgré ses 5 victoires dans la saison, les gros objectifs ne seront jamais atteints : il est contraint à l’abandon aux Championnats du Monde de Trail à Annecy le Vieux alors qu’il était en tête à 20 km de l’arrivée. Désydrathé, il ne terminera pas la course. Une 32 ème place aux Championnats d’Europe de Skyruning à l’Ice Trail Tarentaise, un nouvel abandon sur la CCC et une 4ème place aux Championnats de France de Trail seront pour cet athlète de très grosses contres performances qui lui feront renoncer à participer au Grand Raid de la Réunion.

En septembre, une victoire professionnelle embellira sa fin d’année, il obtient son diplôme de coach sportif et crée son auto entreprise

SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic

SÉBASTIEN SPEHLER – Photo Goran Mojicevic

2016 OBJECTIF CHAMPIONNATS DU MONDE

L’année commence bien pour l’alsacien avec déjà 2 victoires à la clé. Il remporte le Trail Blanc de Serre Chevalier et le Gruissan Phoebus Trail (manche TTN).

Ce week-end Sébastien Spehler sera au départ du Trail des Poilus (manche TTN, 51 km et 1750 mD+).

SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic

SÉBASTIEN SPEHLER – Photo Goran Mojicevic

Tu as connu une saison 2015 compliquée, quel retour fais-tu de cette année à contre courant ?

Aucun doute que 2015 aura été une année très difficile pour moi. Je le savais dès le départ car j’avais débuté une formation de coach. J’ai vite compris qu’être performant sur deux terrains en même temps n’était pas possible.

6 jours après les mondiaux de trail, j’avais l’examen d’anatomie, le plus dur et surtout le plus important du diplôme. Entre entraînement et révisions c’était compliqué.

Mais ce qui m’a fait complètement plongé dans le trou c’est le décès de ma grand-mère. Après cet événement, j’étais ailleurs et cela s’est rapidement fait ressentir sur la suite de ma saison.

Toutefois ce ne sont pas des excuses. Mais pour être au top il n’y a pas que le physique qui compte, il faut aussi avoir la tête qui suit.

SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic

SÉBASTIEN SPEHLER – Photo Goran Mojicevic

Tu as pu douter, était-il difficile pour toi de rebondir ?

Je n’ai pas vraiment douté car je connaissais la cause de mes résultats. A l’entraînement je n’arrivais plus à « me faire mal »…

La véritable question était plutôt « Quand j’allais pouvoir rebondir ? ». C’est pour cela qu’en 2015 j’ai stoppé très tôt ma saison (fin septembre). J’ai ensuite passé quelque temps à ne plus penser au sport et régler mes soucis de famille… Pour repartir léger et libre…

Tu voulais te tester sur un ultra l’année dernière et suite à ton abandon sur la CCC tu as déclaré que l’ultra trail n’était plus ta priorité, est-ce toujours le cas ?

C’est vrai que ca fait toujours un peu envie quand on voit ces longues courses… Mon abandon à la CCC était juste une confirmation d’un choix déjà fait lors de mes entrainements pour cette course. En réalité la préparation pour ce genre d’évènement ne me va pas. Ce n’est pas une question de capacités physiques mais bel et bien une notion de plaisir.

Je ne vais pas mentir. Je n’aime pas les sorties longues du dimanche de plusieurs heures et les longs fractionnés… Pour préparer correctement ce genre d’évènement il faut faire du volume (au moins un peu). C’est quelque chose qui ne me plait pas trop. J’aime les entrainements de 1h/2h max… Avec parfois des sorties de 3h/3h30 le dimanche. Au delà je m’ennuie.

J’aime et respecte tous les sports, courts ou longs… Mais je crois que pour être performant, surtout en trail où on repousse ses limites, il faut avant tout aimer ce que l’on fait. Je ne ferme pas les portes à l’ultra. Je le garde pour dans quelques années qui sait.

Équipe de France - Photo Goran Mojicevic

Équipe de France – Photo Goran Mojicevic

Enchainer deux 2 trails des plus exigeant, l’Ice Trail Tarentaise et la 6000D, et cela à un mois de la CCC. Ne fut-ce pas une erreur ?

Ma saison n’était pas programmée sur la CCC… Suite au mondiaux j’ai encore gagné le trail de Samoens et la 6000D. Mais j’ai gagné ces courses avec le reste de ma prépa pour Annecy. En réalité je n’étais vraiment pas bien après ces championnats du monde…

A l’heure d’aujourd’hui je ne me pose plus de questions sur 2015. Je me sers juste de ses erreurs pour la suite…

Parlons un peu de ta reconversion professionnelle, comment gères-tu ton activité pro, tes entraînements.

A présent mon métier est coach sportif (je fais des plans d’entrainement personnalisés et des stages trail). Je coache 25 personnes au maximum et j’organise 3 stages en 2016.

J’aime cette activité car c’est bien plus varié que l’on peut le croire. Chaque coureur que j’entraîne évolue différemment, à son niveau, avec ses propres objectifs. Cela me plait beaucoup.

Pour les stages cela est un vrai bonus pour moi car c’est un moment de partage avec des passionnés de course nature.

Enfin pour mes entrainements rien d’exceptionnel… Je m’entraine en moyenne 6 fois par semaine, parfois 8 pendant les période de charge. Je reste assez axé sur le classique athlétisme, il y a peu de gros volumes. Je suis toujours entrainé par Julien car je trouve important d’avoir un avis extérieur.

SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic

SÉBASTIEN SPEHLER – Photo Goran Mojicevic

Quel est ton programme pour 2016 ?

Pour 2016 j’ai plus en prévision de rester sur des formats de courses de 35/60 kilomètres.

Je fais donc le trail des Poilus ce dimanche puis le Lyon Urban trail. J’irai ensuite en Corse au trail Napoléon puis je ferai la Maxi-Race (course qualificative pour les mondiaux de trail 2016 )…

Donc si j’ai ma qualif pour le Portugal ce sera l’objectif de fin de saison et sinon je verrai bien le moment voulu.

SÉBASTIEN SPEHLER - Photo Goran Mojicevic

SÉBASTIEN SPEHLER – Photo Goran Mojicevic

Ce week-end ça sera ta 2ème épreuve du TTN vises tu de nouveau le classement général du Trail Tour National ?

Oui dimanche je vais dans le Nord de la France. Ca va me changer ! Je participe effectivement au TTN même si en réalité ce n’est pas un objectif. Mais j’aime bien les courses de ce challenge donc en principe je serai classé cette année.

Merci Sébastien pour cette interview, en te souhaitant une excellente saison !!!

Les stages 2016 de Séb seront sur les massifs Vosgiens (Col de la Schlucht et le Hohneck). Le logement est situé sur la route des Crêtes, dans un chalet de montagne.

Les dates sont:

  • 16 et 17 avril
  • 02 et 03 juillet
  • 12 et 13 novembre

En savoir plus : http://www.spehler-sebastien.com/coaching-stage-trail/

Crédit Photo : Goran Mojicevic

PALMARES

2016

  • Vainqueur du Gruissan Phoebus Trail (manche TTN)
  • Vainqueur du Trail blanc de Serre chevalier

2015

  • Vainqueur de la 6000D (manche TTN)
  • Vainqueur du Samoens Trail Tour
  • Vainqueur du Trail de Wurzel
  • Vainqueur du Trail du Petit Ballon
  • Vainqueur du Trail de la Moselotte

2014

  • Vainqueur du Trail Tour National
  • Vainqueur des Crêtes Vosgiennes
  • Vainqueur de la 6000D (manche TTN)
  • Vainqueur du Trail de Faverges Icebreaker (manche TTN)
  • Vainqueur de la Maxi Race
  • Vainqueur du Trail des Forts de Besancon (manche TTN)
  • Vainqueur du Lyon Urban Trail
  • Vainqueur du Trail du Ventoux
  • Vainqueur du Trail Hivernal de la Moselotte
  • Champion d’Alsace de cross long
  • Champion du Haut-Rhin de cross long

2013

  • Champion de France de Trail Long
  • Vainqueur des Cretes Vosgiennes
  • Vainqueur de la 6000D ex-aequo
  • Vainqueur du Lavaredo UltraTrail
  • Vainqueur du Trail de Sancerre
  • Vainqueur de la Grimpée du Hohrodberg
  • Vainqueur du trail blanc des Vosges

2012

  • Vainqueur du Trail du Wurzel
  • Vainqueur de la Grimpée du Hohrodberg
  • Vainqueur du Circuit des Grands Crus

Champion du monde de canicross 2011

3 fois Champion d’Europe de canicross 2009-2010-2011

3 fois Champion de France de canicross 2009-2010-2011

 

 

 

About Goran Mojicevic

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


+ 8 = 13

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>