Ultra-trail

Jared Campbell : Palmarès et Biographie

Parmi les athlètes au parcours atypique figure Jared Campbell. Le sportif américain, qui a commencé sa carrière il y a bientôt une vingtaine d’années, reste en inconnu au bataillon. Il a fallu sa triple victoire au Barkley Marathon pour que son nom soit rendu public.

Très discret, aussi bien sur sa vie privée que sur sa carrière, Jared Campbell ne révèle aucune information à son propos. C’est donc difficilement qu’on retrace sa vie et son palmarès.

Jared Campbell : Un homme mystérieux

À 36 ans, cet athlète hors pair figure parmi les moins connus de la planète. Pourtant, ce n’est pas parce qu’il manque de prouesses athlétiques. Il a tellement su bien gardé sa vie privée qu’il est difficile de retracer sa biographie. Tout ce qu’on sait de l’homme, c’est qu’il a embrassé pour la première fois l’athlétisme vers son adolescence.

À 20 ans, Jared s’engage à plusieurs reprises dans l’escalade, ce qui lui permet de parcourir les endroits les plus extraordinaires de la planète. Cela lui offrit d’ailleurs une bonne transition faire ce qui est désormais sa passion : Le trail.

Dans sa vie de tous les jours, c’est un homme très discret. Il n’a pratiquement pas de présence sur les réseaux sociaux, ce qui justifie qu’il y a aussi peu d’informations à son propos. Jared Campbell, c’est aussi un mari et un père de famille accompli. Il a deux filles et vit avec sa famille à Salt Lake City, dans l’Utah aux Etats-Unis. Très proches de la nature, il apprécie tout particulièrement de vivre au contact des indigènes de la région, aux pieds des montagnes Wasatch dont il a fait son camp d’entraînement.

En dehors du trail, c’est un chef d’entreprise redoutable. En effet, le Trail Runner américain et aussi ingénieur en mécanique. Il est à la tête d’une équipe de designers et d’ingénieurs talentueux avec lesquels il développe des systèmes de liaison sans fil personnalisés.

Une carrière dans l’ombre

Quand on revient sur le palmarès de l’homme, il est difficile d’imaginer qu’elle soit resté aussi longtemps dans l’ombre. Comme le disions tantôt, Jared Campbell a démarré sa carrière d’athlète en faisant de l’escalade. Mais, pour cet homme qui aime pousser ses limites dans leurs derniers retranchements, ce n’était là que les prémices d’une riche et longue carrière.

En effet, monsieur Campbell a fait de l’héli-kayak, a goûté aux joies du vélo et a couru les marathons les plus improbables.

  • Finisseur du 14e de Nolan, un parcours de moins de 60 heures, avec 14 sommets de 14.000 pieds, situé dans la chaîne de Sawatc du Colorado, que seuls 15 autres athlètes ont pu terminer.

  • 10 fois finisseurs seul médaillé d’or à ce jour du Hard rock, une course du Colorado à 34.000 pieds de gain et 11.000 pieds d’altitude.

  • Finisseur du 12ers de l’Idaho en 2014.

  • 3 fois finisseurs et medaillé d’or au Barkley Marathon en 2012, 2014 et 2016.

Ce qui va réellement le révéler au public, c’est sa victoire en 2016 au Barkley Marathon la 3e fois consécutive en 59 heures et 30 minutes, soit à 30 minutes de limite des 60 heures. Lorsqu’on connaît le principe de cet Ultra Trail, on comprend pourquoi tous les critiques s’accordent à dire que cette troisième victoire fait de Jared Campbell une véritable légende du trail.

Créé en 1986, le Barkley marathon a été surnommé « la course qui dévore ses enfants » que seuls 14 athlètes ont réussi a terminer depuis sa création. Si l’athlète a annoncé que ce serait sa dernière participation Barkley marathon, il a tout de même participer à plusieurs autres courses depuis cette victoire entre autres :

  • Le Grand Traverse à Tetons.

  • Le Cirque des Tours à Wind Rivers.

  • L’Evolution Traverse en Sierrya Nevada.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifier aussi

Close
Close