Ultra-trail

Tom Carsolio : Palmarès et biographie

Jusqu’en 2014, le nom de Tom Carsolio était encore inconnu du monde du trail français parce que c’est cette année qui marqua le début de sa carrière en tant que trail runner et alpiniste. Très tôt, le jeune homme montra une profonde passion pour la montagne qu’il tire essentiellement de ses origines. C’est grâce à elle qu’il s’offrit une carrière des plus gratifiantes avant d’être fauché par cette même montagne pour laquelle il vouait tant d’admiration.

Coureur et alpiniste passionné

C’est dans les Contamines Montjoie, au cœur du massif du Mont-Blanc que Tom Carsolio passa toute son enfance et son adolescence. Le site est reconnu pour être le lieu d’initiation au trail et à l’alpinisme en France. Si en été, le massif est pris d’assaut par les randonneurs professionnels comme amateurs, l’hiver crée un terrain de jeu propice pour les skieurs et les alpinistes.

C’est dans cet environnement très particulier que Tom Carsolio a grandi. Il se dirigea vers une carrière qui pour lui semblait tout à fait naturel. Faisant partie des plus jeunes alpinistes et trail runner de France à ce jour, il est devenu membre du club Chamonix Mont Blanc Marathon et du club de Ski Alpinisme.

C’est à 14 ans que Tom participa pour la première fois à un trail professionnel. La même année 2014, il participa en tout à 3 compétition. C’est qui lui permit de lancer définitivement sa carrière dans le trail. Malheureusement, celle-ci prit brusquement fin en 2017.

Une perte tragique

Le lundi 23 octobre 2017, le jeune alpiniste perdit la vie au niveau du col de Miage culminant à 3.367 mètres. Accompagné de son compagnon de cordée, il avait entrepris de grimper le col enneigé avant d’être surpris par une avalanche. Malgré la tentative de réanimation par massage cardiaque de son compagnon de cordée, sorti indemne de l’accident, Tom perdit malheureusement la vie aux alentours de 15h des suites de ses blessures.

L’intervention des secouristes, le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix, avait été retardée de plusieurs heures par des conditions météo exécrables.

Son corps inanimé n’a pu finalement être rapatrié le 24 octobre 2017. Le vendredi 27 octobre 2017, une cérémonie fut organisée en son honneur par sa mère au crématorium de Bonne ville. Son corps a été exposé pendant 30 minutes pour permettre à ses proches de se recueillir avant l’incinération. Ce qu’on retiendra du jeune homme, c’est sa courte, mais riche carrière d’alpiniste, de Trail Runner et de skieur.

Une courte mais riche carrière

En dépit de son jeune âge et de la fraîcheur de sa carrière de Trail runneur et surtout d’alpiniste, Tom Carsolio est un très bon athlète. En tout, sa carrière fut jalonnée de 8 participations à différentes courses à l’issue desquelles il ne remporta malheureusement pas de médaille.

  • le Trail du lac d’Annecy du 28 mai 2017, sa dernière compétition, où il fit un chrono de  1heure 54 minutes et 11 secondes.

  • Le Trail des Glières le sentier des Balcons organisé le 02 octobre 2016 où son chrono fut de 1heure 10 minutes et 09 secondes.

  • Le P’tit TAR sous la bannière de son club Chamonix Mont Blanc Marathon, tenu le 25 septembre 2016, où son chrono fut de 1 heure 41 minutes et 13 secondes.

  • Le P’tit TAR tenu le 27 septembre 2015 avec un chrono de 1 heure 41 minutes 41 secondes.

  • Le Trail du Lac d’Annecy du 31 mai 2015 où son chrono fut de 1 heure 33 minutes et 17 secondes.

  • Le P’tit TAR du 28 septembre 2014 avec un chrono de 1 heure 52 minutes et 6 secondes.

  • La Diagonale du Mont Joly du 13 septembre 2014 avec un chrono de  50 minutes et 43 secondes.

  • La Grimpée du Ruisseau Du 25 mai 2014 où il réalisa un chrono de 1 heure 30 minutes 54 secondes.

Ces 8 participations ont permis à Tom Carsolio de graver de façon indélébile son nom dans la liste des trail runner français les meilleurs de sa génération..

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close